Flash Marchés 10 février 2020

Retrouvez notre analyse en cliquant sur le lien suivant: Flash mensuel – Marchés financiers – 10 02 2020

Alors que les marchés devaient profiter, en ce début d’année, de l’apaisement dans les tensions commerciales sino-américaines et d’un contexte économique globalement favorable, l’épidémie de Coronavirus est venue apporter son lot d’incertitudes.

Des avancées importantes sont tout d’abord à noter sur deux sujets qui avaient longtemps inquiété les investisseurs au cours des derniers mois :

  • L’apaisement dans les relations commerciales sino-américaines s’est matérialisé, comme convenu, par la signature de la phase 1 d’un accord le 15 janvier dernier à la Maison Blanche.
  • Le Brexit a été acté le 31 janvier dernier. Le Royaume-Uni est donc sorti de l’Union Européenne, même si les négociations sur les accords de libre-échange entre les deux parties devraient se poursuivre pendant de nombreux mois.

Par ailleurs, les derniers indicateurs, aussi bien micro-économiques que macro-économiques, ont également été jugés satisfaisants et de nature à rassurer les investisseurs :

  • Les résultats des entreprises publiés jusqu’à présent (et notamment ceux des valeurs technologiques américaines) n’ont pas amené de déception particulière.
  • Les chiffres macro-économiques reflètent un état de l’économie américaine qui demeure prospère (création d’emplois supérieure aux attentes et rebond de l’ISM manufacturier en janvier, croissance du PIB de +2,1%, en rythme annualisé au quatrième trimestre 2019).

Les marchés ont toutefois connu une période de baisse au cours des quinze derniers jours de janvier, en raison de l’inquiétude des investisseurs sur les conséquences économiques de l’épidémie virale de Coronavirus. À titre de comparaison, la « crise sanitaire » causée par l’épidémie de SRAS, en 2003, avait coûté 1,5 points de PIB à l’économie chinoise.
Depuis, le poids de la Chine s’est considérablement renforcé, rendant l’impact potentiel du Coronavirus proportionnellement plus important.

Outre de réelles inquiétudes, le retour de l’aversion au risque a également donné l’occasion aux investisseurs de réaliser quelques prises de profit.
Toutefois, les derniers éléments en notre possession sur ce dossier sont plutôt rassurants. En effet, sa bonne gestion par l’État chinois et le soutien monétaire de la banque centrale chinoise ont permis de rassurer les investisseurs, ce qui s’est matérialisé par un rebond des principaux indices sur la première semaine de février.

Malgré un regain de volatilité fin janvier, l’ensemble des indicateurs semble favorable aux marchés en ce début d’année.
Il sera intéressant de suivre, dans les semaines à venir, les prochaines déclarations du président de la Fed ainsi que l’évolution de l’épidémie de Coronavirus.

Note exclusivement destinée aux clients du cabinet Prométhée Conseil
Achevé de rédiger le 10 février 2020

An empty road is seen in Wuhan in China's central Hubei province on January 27, 2020, amid a deadly virus outbreak which began in the city. - China on January 27 extended its biggest national holiday to buy time in the fight against a viral epidemic and neighbouring Mongolia closed its border, after the death toll spiked to 81 despite unprecedented quarantine measures. (Photo by Hector RETAMAL / AFP)