Flash Marchés 5 novembre 2019

Retrouvez notre analyse en cliquant sur le lien suivant: Flash mensuel – Marchés financiers – 05 11 2019

Les marchés sont portés depuis la fin du mois d’octobre par un regain d’espoir sur les négociations commerciales sino-américaines et par la politique monétaire menée par la Fed.
Les principaux indices ont ainsi atteint des niveaux équivalents à ceux d’octobre 2007.
D’un point de vue économique, les différents indicateurs publiés récemment sont toutefois contrastés.

Tout d’abord, la Fed a procédé à une troisième baisse de taux consécutive fin octobre, dans les mêmes proportions que les deux premières (les taux se situant désormais entre 1,50% et 1,75%). Il devrait s’agir de la dernière baisse en 2019.
L’état de l’économie américaine est, en effet, relativement bon, en attestent les différents indicateurs publiés récemment :

  • La première estimation du PIB au troisième trimestre (1,90% en rythme annualisée) montre une croissance stable par rapport au deuxième trimestre (2%), tout comme les chiffres de créations d’emplois qui sont supérieurs aux attentes.
  • L’indice reflétant l’état de l’activité dans les services (ISM services) est également ressorti supérieur aux attentes, montrant une expansion dans le secteur tertiaire, qui représente 70% de l’activité économique aux USA.
  • Le secteur manufacturier reste, toutefois, toujours en contraction malgré une légère progression entre septembre et octobre.

En Europe, ce secteur est également à la peine (particulièrement en Allemagne) avec des indices manufacturiers qui montrent un neuvième mois consécutif de contraction de l’activité.
Par ailleurs, le FMI a décidé d’abaisser ses prévisions de croissance pour 2019 à 1,20% et pour 2020 à 1,40%.

Dans ce contexte, un apaisement dans les tensions commerciales serait le bienvenu. Ce scénario semble se concrétiser d’après les dernières rumeurs qui font état d’une possible signature d’un accord partiel entre la Chine et les Etats-Unis dans le courant du mois de novembre. Les deux parties sont, en effet, proches d’un accord au sujet de la politique monétaire chinoise et des droits portant sur la propriété intellectuelle.
Donald Trump a fait le choix, compte-tenu de ces avancées, de suspendre l’augmentation des droits de douane sur 250 milliards de produits chinois qui devait intervenir en octobre.

Autre incertitude notable sur le plan politique, le Brexit n’a toujours pas livré son verdict. En effet, un nouveau report est intervenu, prévoyant désormais une échéance au 31 janvier 2020. Des élections législatives anticipées seront organisées, entre temps, le 12 décembre prochain.

Les marchés montrent un certain optimisme au sujet des négociations commerciales. Toutefois, il n’existe, pour l’heure, aucune certitude sur ce point. Les fondamentaux économiques et les perspectives futures n’ont, selon nous, pas évolués suffisamment pour justifier un changement de stratégie. Nous conservons donc une vision prudente dans la gestion des contrats de nos clients.

Note exclusivement destinée aux clients du cabinet Prométhée Conseil
Achevé de rédiger le 5 novembre 2019

trump-xi-jinping-chine-etats-unis